Le dernier bain, Gwenaële Robert

1793. « L’Ami du Peuple » dispose comme bon lui semble de la vie des « mauvais » citoyens français. Depuis sa baignoire, il fait tomber de nombreuses têtes de manière arbitraire. Dans ce contexte de délation, il est facile de mourir même pour Marat – bien qu’il ne sorte plus de chez lui – car certains « citoyens » souhaitent sa mort. Lire la suite de « Le dernier bain, Gwenaële Robert »

« Là où tombent les anges », Charlotte Bousquet

la-ou-tombent-les-anges-charlotte-bousquet_5416002-LSolange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes…

Ornements

Solange, dix-sept ans, quitte Auvers-sur-Oise pour rejoindre Paris. Là-bas, elle court les bals en compagnie de Lili jusqu’à sa rencontre avec Robert Maximilien qu’elle accepte d’épouser. Au fil du temps, elle prend conscience que son mari est tellement jaloux qu’il l’étouffe. La jeune femme se sent d’autant plus prisonnière qu’elle vit sous le toit d’Emma, la vieille tante aigrie de Robert. Cependant, la Première Mondiale éclate et ce dernier est envoyé au front. Bien qu’il devienne de plus en plus jaloux, froid et violent, c’est l’occasion pour Solange de s’affranchir mais aussi de découvrir le passé et la personnalité d’Emma…

Ce roman est le tableau d’une époque : de la Belle Epoque aux Années Folles, avec un focus sur la Première Guerre mondiale. Charlotte Bousquet nous dépeint cette guerre à travers Solange, mais plus largement à travers les femmes de cette époque. Nous y découvrons leur condition mais aussi comment ces dernières s’organisent – notamment avec la fabrication de munitions – alors que les hommes ne sont plus là. Surtout, elle met l’accent sur la rupture qui se creuse entre les hommes et les femmes, confrontés à des tourments différents : aveuglés par leurs conditions de vie, les soldats ne se rendent pas comptes des difficultés et dangers auxquels sont confronter les femmes. En même temps, Charlotte Bousquet nous plonge dans des milieux très différents, de la simple ouvrière à l’aristocrate en passant par la petite bourgeoise, pour mieux montrer que la guerre touche l’ensemble de la population.

Ce roman est également une initiation au féminisme avec de magnifiques portraits de femmes. Lire la suite de « « Là où tombent les anges », Charlotte Bousquet »