« LoveStar » d’Andri Snaer Magnason

Avec la découverte scientifique de la transmission des données via les ondes des oiseaux, le dénommé LoveStar est l’inveuteur de l’homme moderne et sans fil. Grâce aux – ou plutôt à cause des – connexions invisibles, la publicité et la consommation envahissent les corps. Le bonheur de tous est exigé : on calcul l’âme-soeur de chacun, les morts sont envoyés dans les cieux, le libre arbitre n’existe plus, … Il n’y a pas un domaine que LoveStar ne couvre pas. Lire la suite de « « LoveStar » d’Andri Snaer Magnason »

Publicités

« Deux brûle-parfums » d’Eileen Chang

Avec ces deux brule-parfums, nous découvrons deux histoires différentes qui se passent dans une même ville : Hong-Kong. Eileen Chang étudie avec justesse le choc entre la Chine éternelle et le colonisateur, entre la tradition et l’ouverture à une autre moralité, entre la culture traditionnelle et la culture occidentale. Pour cela, elle nous emmène d’abord dans la vie du côté des natifs de la Chine, puis du côté des émigrés, les anglais, avec un mot qui relie les deux romans : la réputation. Lire la suite de « « Deux brûle-parfums » d’Eileen Chang »

Une maison d’édition : Zulma

Zulma_logo

Aujourd’hui, je souhaite vous parler des Éditions Zulma. Vous savez, ce sont ces livres avec leur couverture à la fois contemporaine et légèrement baroque, aux motifs géométriques et aux effusions de couleurs. Impossible de ne pas reconnaître dès le premier coup d’oeil ! Et puis, il y a le nom de ces éditions : Zulma, un prénom féminin en référence au poème de Tristan Corbière « A la mémoire de Zulma » mais aussi à Balzac. Bref, un nom qui fait rêver et qui « évoque tout un tas de lointains »…

Fondées en 1991, les Éditions Zulma sont l’oeuvre de deux passionnés de littérature, Laure Leroy et Serge Safran. Avec douze nouveautés par an et un souhait d’avoir un catalogue ouvert à la littérature du monde entier, Zulma souhaite partager des textes singuliers. Pour eux, « être éditeur, c’est aussi rêver sans faillir ni défaillir, c’est tenter d’inventer avec tous et chacun l’avenir de la lecture, c’est chercher dans une sorte d’enivrement, non pas une formule introuvable, mais l’heure et le lieu de cette rencontre idéale entre l’auteur et son lecteur. »

Les Éditions Zulma sont une petite maison d’édition passionnée, avec une équipe réduite et seulement douze livres parus par an, mais qui ne passe pas inaperçue en librairie en partie grâce à ses couvertures réalisées par le graphiste anglais David Pearson. Les textes qu’ils publient sont singuliers, mais tellement beaux, exceptionnels et ils nous font changer.

Leur site