Ma reine, Jean-Baptiste Andrea

Shell est différent des autres enfants et ne parvient pas à trouver sa place. Un jour, il décide de partir faire la guerre afin d’échapper à son destin et de prouver qu’il peut devenir un homme. Mais là où il va, la guerre n’est pas là. A la place, il nous entraîne dans son monde, dans sa vérité. Rêve ou réalité ? Quoi qu’il en soit, Shell rencontre la belle Viviane. Il en fait sa reine, mais le temps passe et les deux amis grandissent…

Un récit très cinématographique et tout en douceur. Il est, sans nul doute poétique, et aurait pu être poignant. Pourtant il n’en est rien, car si l’auteur parvient à éviter les mièvreries, l’ensemble laisse une sensation de froideur, de distance.

Présentation de l’éditeur

Publicités