Summer, Monica Sabolo

Les souvenirs submergent Benjamin. Vingt-cinq ans après la disparition de sa soeur, il n’a toujours pas les réponses qui lui sont nécessaires pour faire son deuil. Alors, il s’enlise dans ses souvenirs, dans ses questions. Il sombre dans la dépression et ne peut plus sortir de chez lui. Sur le divan de son psy, se souvient d’elle, Summer, de sa beauté. Il se rappelle sa famille, avant la disparition de sa soeur, et les apparences auxquelles elle tenait tant. Le silence de ses parents. Les invités. Les amies de sa soeur. Les espérances de son père. Et puis, il se souvient de l’après. Après la disparition de Summer, dix-neuf ans, lors d’un pique-nique au bord du lac Léman. Qui était Summer ? Pourquoi a-t-elle disparu ? Est-elle en vie ? Lire la suite de « Summer, Monica Sabolo »

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson, Kochka (d’après Selma Lagerlöff) & Olivier Latyk

1507-1Nils Holgersson est un petit garçon qui ne pense qu’à dormir, manger et jouer de mauvais tours. Il vit dans la ferme de ses parents et aime particulièrement persécuter les animaux. Un jour où ses parents le laisse seul, Nils rencontre un lutin qui, pour le punir de sa méchanceté, le rétrécit, ce qui lui donne la capacité de parler avec les animaux. Ce jour là, un jars de la ferme décide d’accompagner un groupe d’oies sauvages dans leur voyage à travers la Suède. Dans sa tentative pour le retenir, Nils s’envole avec lui et traverse la Suède… Lire la suite de « Le merveilleux voyage de Nils Holgersson, Kochka (d’après Selma Lagerlöff) & Olivier Latyk »

Chaque soir à 11 heures, Malika Ferdjoukh

51nHBrBhE5L._SX318_BO1,204,203,200_Willa est une adolescente qui fait partie des filles que les garçons ne voient pas (ou presque). Elle est habituée à frayer avec la jeunesse riche et assez superficielle des beaux quartiers de la capitale, et notamment avec Fran. Un jour, les yeux de Iago, le frère de Fran, se posent sur Willa et les deux adolescents commencent à se fréquenter. Mais, lors d’une fête, cette dernière rencontre Edern, un jeune homme bizarre au passé tourmenté, qui lui propose d’accompagner sa jeune soeur au saxophone. Willa accepte et découvre une grande maison, dissimulée dans une impasse, qui semble cacher bien des secrets…

Je dois vous avouer que j’avais quelques appréhensions quant à ce roman. J’ai d’abord lu l’adaptation en BD, adaptation que j’ai adorée et qui m’a donné envie de découvrir le livre. Cependant, quand j’ai découvert la couverture de l’oeuvre originale, j’ai réfléchi. Longuement réfléchit même. Une couverture rose et étiquetée « Amour » ? Très peu pour moi. Finalement, j’ai tout de même craqué et j’ai bien fait, puisque comme dans la BD, il s’agit d’une sorte de thriller romanesque. Lire la suite de « Chaque soir à 11 heures, Malika Ferdjoukh »

« Juste avant l’Oubli », Alice Zeniter

JusteAvantLoubli_Plat1Il règne à Mirhalay une atmosphère étrange. C’est sur cette île perdue des Hébrides que Galwin Donnell, maître incontesté du polar, a vécu ses dernières années avant de disparaître brutalement ? il se serait jeté du haut des falaises. Depuis, l’île n’a d’autre habitant qu’un gardien taciturne ni d’autres visiteurs que la poignée de spécialistes qui viennent tous les trois ans commenter, sur les « lieux du crime », l’oeuvre de l’écrivain mythique. Cet été-là, Émilie, qui commence une thèse sur Donnell, est chargée d’organiser les Journées d’études consacrées à l’auteur. Elle attend que Franck, son compagnon, la rejoigne. Et Franck, de son côté, espère que ce voyage lui donnera l’occasion de convaincre Émilie de passer le restant de ses jours avec lui.Mais sur l’île coupée du monde rien ne se passe comme prévu. Galwin Donnell, tout mort qu’il est, conserve son pouvoir de séduction et vient dangereusement s’immiscer dans l’intimité du couple.Alice Zeniter mène, avec une grande virtuosité, cette enquête sur la fin d’un amour et donne à Juste avant L’Oubli des allures de roman noir.

Ornements

Juste avant l’Oubli ce sont les rouages et les secrets des romans policiers et surtout de l’écriture, le charme (ou non) des colloques universitaires, mais aussi le moment où bascule une histoire d’amour. L’action se déroule essentiellement dans une île perdue des Hébrides, en Ecosse. Île sur laquelle Galwin Donnell a passé plusieurs années de sa vie. Cette dernière est désertée depuis longtemps, depuis la disparition de l’auteur, bien qu’un gardien, Jock, y réside encore. Lire la suite de « « Juste avant l’Oubli », Alice Zeniter »

« Le renversement des pôles » de Nathalie Côte

Rentrlitt_11_05 (2).pdfC’est avec une drôlerie acide et un véritable talent d’entomologiste que Nathalie Côte étudie, le temps d’un été, un spécimen d’un genre particulier: le couple en vacances. Les Bourdon et les Laforêt ont loué deux appartements voisins dans une résidence avec piscine en bord de mer. Chacun est arrivé avec la même envie: consacrer ce temps béni aux enfants, au repos, aux projets. Et tous sont rattrapés par leurs obsessions propres: fuir un mari ennuyeux, gagner vite plus d’argent, faire oublier qu’on a pris dix kilos, faire semblant que tout va bien. Passée l’euphorie de l’échappée belle, ils ne tarderont pas à découvrir que changer de vie a un prix, que la liberté exige du souffle et qu’elle ne s’achète jamais à bon compte.

Ornements

Le renversement des pôles ce sont deux couples de la classe moyenne qui partent en vacances. Il espère en profiter pour passer des moments en famille, s’occuper de leurs enfants, se reposer et peut-être faire de nouveaux projets ou au moins parler de ceux déjà planifier. Cependant, rien ne se passe comme prévu : les vacances font révèle les problèmes des couples, les rancœurs et surtout les non-dits.

D’un côté il y a un mari qui fait l’autruche et qui ne se rend pas compte des danger qui planent sur son mariage, alors que le second s’essaie à la bourse dans l’espoir d’offrir le Tiguan à sa femme (elle en rêve depuis longtemps et en a déjà parlé à toutes ses copines). Lire la suite de « « Le renversement des pôles » de Nathalie Côte »