Une aventure de Lucifer Box : le Club Vesuvius, Mark Gatiss

Lucifer Box, dandy et mauvais garçon, est un portraitiste de talent. Cependant, à cause de ses déboires, il est également un agent secret au service de Sa Majesté. Lorsqu’un ou deux scientifiques de renom disparaissent, il n’hésite pas à mener l’enquête. Avide de réponses, il plonge tête la première même si sa vie est en péril. Lire la suite de « Une aventure de Lucifer Box : le Club Vesuvius, Mark Gatiss »

Alien : la sortie des profondeurs, Tim Lebbon

La saga Alien, lancée par Ridley Scott, fait partie des références en science-fiction. Est-il possible de prolonger l’expérience ? De retrouver l’ambiance des films ? Eh bien oui ! Grâce à cette version audio, nous nous retrouvons parfaitement immergés dans l’histoire. Lire la suite de « Alien : la sortie des profondeurs, Tim Lebbon »

Gary Cook : Le pont des Oubliés, Romain Quinot et Antoine Jaunin

.Alors que la Terre est condamnée, Gary Cook vit sous le pont des Oubliés. Lui et ses amis, Max et Elliott, partent chaque jour en mer à bord de leur bateau de pêche, le Neptune. Les trois adolescents espèrent de meilleures prises, mais doivent se contenter de leurs petits butins. Lorsqu’ils apprennent qu’une dernière navette va fuir dans l’espace, leur rêve d’une vie plus paisible ressurgit. Cependant, Gary Cook est naïf et craintif. N’ayant aucune confiance en lui, il ne compte pas participer à la terrible course fantôme qui pourrait changer son avenir. Pourtant, Gray n’auras d’autre choix que d’y participer… Lire la suite de « Gary Cook : Le pont des Oubliés, Romain Quinot et Antoine Jaunin »

« LoveStar » d’Andri Snaer Magnason

Avec la découverte scientifique de la transmission des données via les ondes des oiseaux, le dénommé LoveStar est l’inveuteur de l’homme moderne et sans fil. Grâce aux – ou plutôt à cause des – connexions invisibles, la publicité et la consommation envahissent les corps. Le bonheur de tous est exigé : on calcul l’âme-soeur de chacun, les morts sont envoyés dans les cieux, le libre arbitre n’existe plus, … Il n’y a pas un domaine que LoveStar ne couvre pas. Lire la suite de « « LoveStar » d’Andri Snaer Magnason »

« Boys out ! » de Rawia Arroum

Boys Out !

Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…

Editions : Hachette  ♦ Collection : Black Moon ♦ Date de parution : 8 octobre 2014 ♦ Nombre de page : 320 p. ♦ Prix : 16€

Voilà un livre qui m’intriguait car il y a plus de six ans il m’arrivait de lire des fictions. Plein de fictions en fait. Et, j’en avais découvert une qui m’avais énormément plu de par son concept : la domination féminine et donc les hommes en tant que sexe faible. Non pas que c’est ce que je souhaite mais je trouve qu’il peut en ressortir de bonne chose. Malheureusement, je ne parviens plus à mettre la main sur cette fiction (qui a peut-être été supprimée) mais depuis peu il y a ce livre…

Rawia Arroum imagine un féminisme extrémiste, un monde dans lequel les hommes n’ont plus de droit. Un monde dans lequel les hommes ne servent qu’à la procréation et sont ensuite tués dans des conditions que la majeure partie de la population ignore. Cependant, cet ordre qui fonctionne depuis une centaine d’années n’est plus pérenne : des femmes se rebellent dans l’ombre et la population masculine, qui vit clandestinement, se fait de plus en plus nombreuse en France…

Bon, le résumé proposé sur le livre se concentre plutôt sur l’histoire de Lyra et du jeune homme avec lequel elle va devoir concevoir un enfant, une fille de préférance. C’est pourquoi je savais à quoi m’attendre en lisant ce roman : à de la young-adult qui se concentre sur deux jeunes gens tombant sous le charme l’un de l’autre. Et bien entendu, leur amour est interdit ! Rien de bien original me direz-vous, mais pour moi il n’y a pas de mauvaise littérature : seulement quelques mauvais livres.

Donc, c’est sans surprise aucune, qu’au fil des pages j’ai pu découvrir que oui, le livre se concentre quand même beaucoup sur Lyra et Loan. Lyra est assez immature pour une jeune femme qui se prétend être une amazone des temps moderne ; Loan, par contre, est un personnage sympathique et cultivé. Il y a d’autres personnages, comme Yas ou la mère de Lyra, qui sont tous plutôt plaisant mais qui au final sont assez simples. Et puis, même si à la fin j’ai été quelque peu surprise, je dois bien avouer que le roman reste, dans l’ensemble, relativement prévisible. Si ce livre avait été plus travaillé, et à destination d’un public surtout adulte, j’aurai dis qu’il est dans la lignée de 1984 de George Orwell ou de Fahrenheit 451 de Ray Bradbury… Cependant, ce n’est pas le cas : les personnages manquent cruellement de profondeur et la plume de l’auteur est des plus simple.

Cependant, je me suis laissé emporter par ce roman écrit en toute simplicité car l’univers est vraiment intéressant et bien mit en place, si on enlève le trop plein de romance qui constitue ce roman. Le fait que les femmes aient su s’imposer et qu’elles se soient donner les moyens d’inverser la domination masculine est vraiment intéressant. Pour moi, il en ressort que quelque que soit le sexe qui veut dominer l’autre, il ne peut rien advenir de bon. Tôt ou tard, le sexe dominé, ou simplement la tranche de population opprimée, voudra, au minimum, lutter pour l’égalité. Au pire, sa haine de l’oppresseur sera telle qu’elle l’aveuglera…