Le club des pendus, Tony Parsons

Dans le Londres contemporain, quelques individus décident de faire justice eux-mêmes en rétablissant la peine capitale. Leur modèle ? Le célèbre bourreau anglais Albert Pierrepoint qui officia dans de nombreuses pendaisons durant le XXème siècle. Comme lui, les membres de l’étrange club pendent leurs victimes. Afin de punir ceux qui ont échappé au système judiciaire, ils ne se contentent pas de les exécuter discrètement : ils diffusent les vidéos de chaque sentence avant de se débarrasser des corps. Scrupuleux de respecter la loi et de la faire respecter, l’enquêteur Max Wolfe se lance sur les traces de ces nouveaux bourreaux. Pourtant, cette enquête et d’autres évènements mettent à mal sa propre vision de la justice.

Un roman policier riche en dialogues qui puise sa force non pas dans la profondeur de ses personnages ni dans la difficulté de l’enquête, mais dans l’interrogation sous-jacente : quelle est la légitimité de la justice ? Est-elle vraiment là où nous le croyons ? Quand la réponse de la justice n’est pas à la hauteur du crime commis, peut-on condamner soi-même le coupable ?

Le club des pendus n’apporte pas forcément de réponse, mais interroge avec justesse la société et la justice.


Editions : De la Martinière  ♦ Traduit de l’anglais par : Anne Renon ♦ Collection : Littérature ♦ Date de parution : 21 septembre 2017 ♦ Nombre de pages : 336 p. ♦ Prix : 21,00€ ♦ Présentation de l’éditeur

L’invité sans visage, Tana French

Antoinette Conway rêvait de travailler au sein de la brigade criminelle, mais plus le temps passe, plus ce rêve se rapproche du cauchemar. Le simple bizutage qui a commencé dès son arrivée s’est transformé en harcèlement. La jeune femme a beau avoir du caractère, elle commence à abandonner et l’idée de changer de travail fait doucement son chemin. C’est décidé, elle partira après la nouvelle affaire qu’elle tente de résoudre avec l’inspecteur Stephen Moran. L’affaire ? Celle d’une jeune femme retrouvée assassinée chez elle. Tout porte à croire que le meurtrier est l’homme pour qui elle s’était préparée et pour qui elle avait dressé la table. Pourtant, Antoinette est persuadée qu’il lui faut aller plus loin pour découvrir la vérité. Lire la suite de « L’invité sans visage, Tana French »

Coeur de lapin, Annette Wieners

Gesine s’occupe des fleurs dans un cimetière où il est aisé de se perdre. Un matin, elle arrive pour déposer les couronnes mortuaires destinées aux obsèques de sa propre soeur, Mareike. Mareike, dont le corps a été découvert sur la voie ferrée. Suicide ou meurtre, l’enquête n’est pas close. Gesine est rapidement suspectée car les jeunes femmes ne s’étaient pas vues, pas parlées depuis dix ans. Dix ans depuis que Phillip, le fils de Gesine, est décédé alors qu’il était sous la garde de Mareike. Si Mareike lui apparaît toujours comme responsable du drame, la mort mystérieuse de cette dernière fait remonter tout un tas de souvenirs… Lire la suite de « Coeur de lapin, Annette Wieners »

Le Jour où la Boîte s’est ouverte, Quentin P. Lemarié

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_81576Peter est dans le train qui va le mener à Londres, quand Anaïs, une inconnue, lui demande de l’embrasser. C’est ainsi que tout commence. Enfin, c’est comme ça que nous découvrons la quête de la Boîte de Pandore. Nous connaissons tous cette jarre dans laquelle se trouvaient tous les maux de l’humanité. Avec Le Jour où la Boîte s’est ouverte, Quentin P. Lemarié reprend plus ou moins ce mythe.  La Boîte de Pandore ? Une arme informatique, numérique. Une arme moderne. Une arme du XIXème siècle qui a disparu pendant trois ans. Pourtant, elle refait surface et plusieurs personnes veulent s’en emparer. Qui ? Pourquoi ? Dans la course pour la retrouver, des questions naissent, des secrets surgissent, des masques tombent. Et si quelqu’un s’empare de cette boîte, quelles seront les conséquences pour l’avenir ? Lire la suite de « Le Jour où la Boîte s’est ouverte, Quentin P. Lemarié »

Les Assassins, R.J. Ellory

Ellory-Assassins-GrisNew York. Quatre homicides sont commis en quinze jours. Les modes opératoires sont chaque fois complètement différents, alors personne ne songe à faire un lien entre eux. Même l’inspecteur Irving doute lorsque John Costello, documentaliste au City Herald, découvre que les meurtres ont tous été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien. Pourtant, les homicides s’enchaînent. Toujours en reproduisant l’oeuvre d’un tueur en série célèbre, jusque dans les moindres détails. Y a-t-il vraiment un Commémorateur tapit dans l’ombre ? Une chose est certaine : nul ne sait qui il est, ni quand il frappera à nouveau. Lire la suite de « Les Assassins, R.J. Ellory »