La femme tombée du ciel, Thomas King

Suite à une erreur de dosage lors de l’utilisation d’un défoliant, la multinationale Domidion provoque un déversement mortel sur la côte de la Colombie-Britannique. Les conséquences sont lourdes : des victimes sont à déplorer parmi les habitants de la réserve voisine et toute forme de vie animale disparaît de l’océan. Quelques années plus tard, Dorian Asher, le PDG de Domidion, tente d’oublier ses problèmes et son mal-être par le biais de dépenses excessives. Gabriel Quinn, scientifique compétent, est rongé par la culpabilité et par son passé. Son but ultime est de rejoindre la réserve pour s’y donner la mort. Pourtant, ce dernier va peu à peu retrouver le goût de la vie en rencontrant Mara Reid, une peintre ayant grandi sur la réserve et Nicholas Crisp, un homme qui en sait plus qu’il en dit et qui n’hésite pas à partager sa sagesse. Lire la suite de « La femme tombée du ciel, Thomas King »

La vie sexuelle des soeurs siamoises, Irvine Welsh

Lucy est coach de fitness. Obsédée par les des chiffres et indéniablement narcissique, elle calcule chaque calorie ingérée, méprise les faibles et est incapable d’empathie. Pourtant, ses convictions seront mises à mal lorsqu’elle rencontrera Léna. Léna est le contraire de Lucy : artiste obèse, elle cherche du réconfort dans les excès alimentaires et n’accorde que peu d’importance à son corps. Lire la suite de « La vie sexuelle des soeurs siamoises, Irvine Welsh »

Il était un secret, Kathryn Hughes

Beth et Michael sont à la recherche d’un donneur pour leur fils, car eux-mêmes ne sont pas compatibles. Malheureusement, leur famille est restreinte et ils ne connaissent pas leurs antécédents familiaux. Beth ignore qui est son père et sa mère vient de décéder ; Michael a perdu son père il y a longtemps et sa mère est alcoolique. C’est ainsi que Beth se plonge dans les affaires de sa mère et trouve un vieil article de journal relatant un accident tragique. Quel est le lien avec elle ? Que lui cachait sa mère ? Ont-ils une chance de trouver un donneur pour leur fils ? Lire la suite de « Il était un secret, Kathryn Hughes »

Valet de Pique, Joyce Carol Oates

Auteur de romans policiers à succès, Andrew J. Rush est aussi un mari et un père de famille qui mène une vie tranquille dans une petite ville du New Jersey. Cependant, Andrew cache une double personnalité car, sous le pseudonyme de Valet de Pique, il écrit des romans noirs, violents, pervers et indéniablement machistes. Un jour, sa fille découvre et lit un de ses romans. Trouvant des éléments autobiographiques, elle est perturbée et questionne son père qui tente, tant bien que mal, de garder son secret. En même temps, Andrew J. Rush est accusé de plagiat par une certaine Mrs Haider. Innocenté, l’auteur n’en est pas moins perturbé et essaye d’en savoir plus sur cette femme qui semble folle. Lire la suite de « Valet de Pique, Joyce Carol Oates »

Prince Lestat, Anne Rice

Depuis quelques temps, une Voix s’adressent aux vampires afin qu’ils tuent leur propre race. Qui peut-elle être ? Pourquoi vouloir massacrer les vampires les plus jeunes ? Lestat connaît cette voix depuis un moment, mais il a décidé de l’ignorer, au risque de la mettre en colère, comme bien d’autres. Pourtant, les massacres se multiplient et le monde des vampires est ébranlé par cette hécatombe. En réponse à toutes ces morts, Benji, le protégé d’Armand, souhaite inciter ses semblables à s’allier. De son côté, Seth a offert le Don Ténébreux a un scientifique et tous deux cherchent à en savoir plus sur ce qui anime les vampires. Lire la suite de « Prince Lestat, Anne Rice »

City on Fire, Garth Risk Hallberg

Mercer est un jeune enseignant noir qui rêve d’écrire un grand roman. William, son compagnon, est un artiste accro l’héro, ex-leader d’un groupe mais aussi riche héritier de la famille Hamilton-Sweeney. Sa soeur, Regan, vit quelques ennuis conjugaux et tente de tenir les rennes de l’entreprise familiale alors que le procès de son père approche. Charlie est un adolescent paumé et amoureux de Samantha. Grâce à elle, il rencontre Nicki Chaos, une jeune punk, lors d’un concert. Pendant ce temps, Samantha va retrouver Keith, son amant et le mari de Regan. Dans cette galerie de personnages, il y a aussi un journaliste opportuniste, un galeriste et mentor de William, un commissaire adjoint, ou encore le père de Samantha, Lire la suite de « City on Fire, Garth Risk Hallberg »

Off, Xavier Salomó

9791023502183Avec cet album, sans texte, nous suivons une fillette à cape rouge, montée sur un cerf. Ensemble, ils cheminent, ils errent, silencieusement dans un paysage désolé, dévasté. Stérile. Au loin, un nuage de fumée s’échappe de la cheminée d’une centrale nucléaire. Dans cette construction humaine, des fils pendent de partout : l’installation semble à l’abandon. Pourtant, un bouton rouge luit au milieu de cet enchevêtrement de fils. La fillette hésite, appuie sur ce bouton et décide de se reposer un instant. Lorsqu’elle se réveille, la nature a repris ses droits : le paysage est ensoleillé, les plantes et les arbres poussent. Cependant, son émerveillement est de courte durée, car d’autres cheminées laissent échapper de la fumée… Lire la suite de « Off, Xavier Salomó »

Littérature victorienne

Sir Edward John Poynter - "An Evening at Home"
Sir Edward John Poynter – « An Evening at Home »

La littérature victorienne suit le romantisme anglais qui privilégiait le genre de la poésie. La période de la littérature victorienne n’est pas clairement définie, mais le point de repère le plus utilisé est sans doute celui du couronnement de la Reine Victoria en 1837. Le romantisme britannique cède progressivement la place au réalisme, avec l’évolution des mœurs, des relations sociales et l’apogée de la Révolution Industrielle.  L’époque victorienne est marquée par de nombreux changements. L’arrivée de nouvelles technologies change l’Angleterre qui reste très attachée à ses traditions.


Charles Dickens (1812-1870) est l’auteur qui a le plus marqué l’époque victorienne. Marqué par son enfance et par l’incarcération de son père pour dettes, il défend beaucoup les droits des enfants, l’éducation pour tous et d’autres causes dont la condition féminine. Charles Dickens a ainsi écrit des romans dits populaires dans lesquels il dépeint le Londres de l’ère industrielle.

Il est avant tout publié en feuilletons réguliers, art littéraire né de l’essor de la presse. Ses récits sont souvent des romans d’apprentissages, des romans dans lesquelles il critique les frivolités de la haute société et expose l’instabilité des familles. S’il dépeint beaucoup de sujets de société, ses textes n’en sont pas moins empreints d’humour et Charles Dickens est très connu pour son humour.

Quelques oeuvres :

  • Oliver Twist
  • Un Chant de Noël
  • David Copperfield
  • Les Grandes Espérances
  • Le Magasin d’antiquités
  • Les Temps difficiles

William Makepeace Thackeray (1811-1863) est également un auteur phare de l’époque victorienne. Il a connu des débuts littéraires difficiles, mais est parvenu à se faire une place de son vivant grâce à ses satires sociales et ses descriptions psychologiques de ses personnages. William Makepeace Thackeray est donc connu pour ses oeuvres satiriques et, même s’il ne milite pas vraiment, il n’hésite pas à critiquer la bourgeoisie britannique en s’inspirant des classes moyennes et supérieures.

Quelques oeuvres :

  • Mémoires de Barry Lyndon
  • La Foire aux Vanités 

Elizabeth Gaskell (1810-1865) est aujourd’hui une romancière incontournable de l’ère victorienne qui, pourtant, n’a été redécouverte et rééditée que depuis quelques années en Angleterre. Elle a écrit dans des genres très différents : des ghost stories, des romans industriels ou encore des chroniques de la vie de province. Ses écrits, qui n’ont rien de satirique contrairement à ceux de son ami Charles Dickens, offrent une critique de l’ère victorienne et particulièrement de la place des femmes.

Quelques oeuvres :

  • Mary Barton
  • Cranford
  • Nord et Sud
  • Femmes et filles

Anthony Trollope (1815-1882) est l’un des romanciers britanniques les prolifiques de l’époque victorienne. Auteur populaire, ses romans ont pour thème des sujets politiques, financiers et sociaux de son époque. Il fut remarqué de son vivant pour son talent remarquable pour l’observation psychologique mais aussi pour sa sensibilité à la position des femmes dans la société victorienne.

Quelques oeuvres :

  • Les Chroniques du Barsetshire
  • Miss Mackenzie
  • L’héritage Belton
  • Les enfants du Duc

Les sœurs Brontë sont trois soeurs poétesses et romancières : Charlotte (1816-1855), Emily (1818-1848) et Anne (1820-1849). Elles sont marquées par la mort, celle de leur mère puis de leurs soeurs, et cette influence se ressent dans leurs textes. Avec leur frère Branwell, elles développent développent leur imagination en écrivant ensemble des histoires dont celle du royaume imaginaire de Gondal. Toutes trois publient d’abord leurs écrits sous des pseudonymes masculins. Si Charlotte Brontë connaît un succès immédiat avec Jane Eyre, ce n’est ni le cas d’Emily avec Les Hauts de Hurle-Vent ni celui d’Anne Brontë avec La Dame du Manoir de Wildfell Hall (aussi connu sous le titre La Locataire de Wildfell Hall). Ce dernier est d’ailleurs considéré aujourd’hui comme l’un des premiers romans féministes.

Quelques oeuvres :

  • Les Hauts de Hurle-Vent, Emily Brontë,
  • Jane Eyre, Charlotte Brontë
  • Shirley, Charlotte Brontë
  • La Dame du Manoir de Wildfell Hall, Anne Brontë
  • Agnès Grey, Anne Brontë

Thomas Hardy (1840-1928) est poète et romancier anglais. Il se considère avant tout comme un poète et n’écrit des romans que pour gagner sa vie. Ses récits sont riches, tant du point de vue de leur prose que de leur diversité, et marqués par un humour corrosif. Néanmoins, au sommet de sa carrière, Thomas Hardy décide de délaisser le roman et préfère s’investir pleinement dans sa poésie.

Quelques oeuvres :

  • Loin de la foule déchaînée
  • Tess d’Urberville
  • Jude l’Obscur
  • Remèdes Désespérés

Sans oublier : Georg Eliot, Wilkie Collins, Rudyard Kipling, Robert Browning, Joseph Conrad et quelques autres…


Sources :

  • Histoire de la littérature anglaise, Elisabeth Angel-Perez, Hachette supérieur, 9782017025566
  • Wikipedia
  • Encyclopédie Universalis