Les apprentissages de Colette, Annie Goetzinger

En 1893, Colette épouse Henry Gauthier-Villars, dit « Willy ». Ce dernier est volage et utilise son épouse comme nègre littéraire dès lors qu’il découvre ses talents pour l’écriture. Bien que docile, Colette est jalouse et frustrée, et, en 1906, le couple divorce. Commence alors pour l’auteur un cheminent loin de Willy : Colette écrit, poursuit une carrière au music-hall, vit plusieurs aventures avec des femmes, … Lire la suite de « Les apprentissages de Colette, Annie Goetzinger »

Watertown, Jean-Claude Götting

Philip Whiting mène une vie ordinaire entre un emploi dans un cabinet d’assurance, des weekends de pêche et les muffins de M. Clarke vendus par la charmante Maggie Laeger. Mais un jour, M. Clarke est retrouvé mort dans sa cuisine alors que Maggie s’est évaporée. Deux ans plus tard, Philip croit retrouver Maggie. Cependant, cette dernière feint de ne pas le reconnaître. Il n’en faut pas beaucoup plus à Philip pour s’improviser détective. Lire la suite de « Watertown, Jean-Claude Götting »

Monsieur désire ?, Hubert (scénariste) et Virginie Augustin (dessinatrice)

monsieur-d-3Dans le Londres de l’époque victorienne, M. Edward a tout : il est jeune, beau, riche et intelligent. Très bon parti, il préfère pourtant mener une vie faite de débauches afin de vaincre l’ennui de son existence. Il a pour habitude de raconter ses frasques les plus infâmes et de choquer son entourage. Et puis, son chemin va croiser celui de Lisbeth, sa nouvelle domestique. Elle n’est pas très belle mais a un regard singulier et reste imperturbable face aux aveux de Monieur. Elle devient alors celle à qui il se confie. Peu à peu, Lisbeth va devenir sa confidente, malgré leurs disparités sociales et au risque de provoquer des jalousies chez les autres domestiques. Lire la suite de « Monsieur désire ?, Hubert (scénariste) et Virginie Augustin (dessinatrice) »

Hasard ou Destinée, Becky Cloonan

Planche H ou DHasard ou Destinée, trois récits (Loups, Le Marais et Déméter) écrits et dessinés par Becky Cloonan. Trois histoires qui n’ont, a priori, aucun lien entre elles si ce n’est leur autrice, la beauté des dessins et leur univers médiéval sombre. Comment ne pas tomber sous le charme de ces planches où s’enchevêtrent, et ne font qu’un, romantisme et fantastique ? Lire la suite de « Hasard ou Destinée, Becky Cloonan »

Bitch Planet (tome 1) : Extraordinary Machine, Kelly Sue Deconnick (scénariste) et Valentine De Landro (dessinateur)

Trop grosse, trop maigre, trop timide, trop effrontée, trop ceci, trop cela – ou pas assez ! – voilà ce qui peut vous être reproché – selon la décision du jour – et vous offrir un aller simple pour Bitch Planet, une prison pour femmes jugées « non-conformes ». Et il en faut peu pour être jugé « non-conforme » dans un monde où ne pas respecter la volonté des pères est un crime ! Lire la suite de « Bitch Planet (tome 1) : Extraordinary Machine, Kelly Sue Deconnick (scénariste) et Valentine De Landro (dessinateur) »

Chaque soir à onze heures, Camille Benyamina (dessins) et Eddy Simon (scénario)

9782203070790Après avoir découvert Violette Nozière : vilaine chérie de Camille Benyamina et Eddy Simon, BD qui m’a complètement charmée, je ne pouvais que récidiver en me procurant le second bijou du duo. Cette fois-ci, point d’affaire criminelle (quoi que) mais une adaptation d’un roman de Malika Ferdjoukh. Et quelle adaptation ! Lire la suite de « Chaque soir à onze heures, Camille Benyamina (dessins) et Eddy Simon (scénario) »

Violette Nozière : vilaine chérie, Camille Benyamina (dessins) et Eddy Simon (scénario)

Couv_202111Dans les années 1930, Violette Nozière, une jeune parricide de 18 ans, défraie la chronique judiciaire et criminelle. Elle est d’abord condamnée à mort en octobre 1934, mais sa peine est commuée par Albert Lebrun en travaux forcés à perpétuité. Finalement, Violette Nozière est libérée en 1945, et même graciée par le général de Gaulle.

Jeune femme émancipée, rêveuse, mythomane, égoïste, avide de liberté et d’argent, Violette Nozière rêve d’une vie que son entourage familiale ne peut pas lui offrir et ment sans cesse à ses proches et à ses amis, toujours avec spontanéité. Rêvant du quartier latin, Lire la suite de « Violette Nozière : vilaine chérie, Camille Benyamina (dessins) et Eddy Simon (scénario) »

« La guerre des tétons tome 1 : Invasion » de Lili Sohn

81ALnjwz+-LJe ne veux pas qu’on me regarde avec des yeux de petit chat, je n’ai pas besoin de pitié mais plutôt d’énergie cosmique ! Et si ça peut t’inciter à te checker les boobs ou ceux de ta blonde, eh bien tant mieux !  » Cancer du sein  » : à l’annonce du terrible diagnostic en février 2014, Lili n’a que vingt-neuf ans. Loin de se laisser abattre, la jeune femme décide de mettre à profit ses compétences de graphiste pour créer un blog et y raconter son combat contre la maladie sous forme de dessins humoristiques.

Editions : Michel Lafon ♦ Textes et illustrations : Lili Sohn ♦ Date de parution : 5 mars 2015 ♦ Nombre de pages : 224 pages ♦ Prix : 14,20€

screenshot-2014-10-22-at-05-36-33La guerre des tétons c’est le combat illustré de Lili Sohn, 29 ans, contre le cancer du sein. On la suit depuis son rendez-vous anodin chez sa gynéco, puis on assiste à sa biopsie, à l’annonce de la maladie jusqu’à son actuelle chimiothérapie. En dehors du traitement médical, on suit ses réactions, ses questionnements, les réactions de son mec, la vie avec Günther (nom qu’elle donne à son cancer), les soirées entre copines dont le fameux enterrement de vie de cheveux, etc.

Lili_scalewidth_640 (1)00014490.lrgAu fil de ses dessins, c’est l’humour qui mène la danse. Au final, Lili Sohn nous propose un dessin aux couleurs dynamiques qui transforme la réalité et qui nous permet de voir la vie sous un angle différent. En plus de cela, ses dessins vulgarisent, avec succès, tout ce qui touche au médical et qui semble complexe au premier abord (les rendez-vous avec l’oncologue, la chimiothérapie, etc.)

Lili Sohn parvient à nous faire sourire, bien que le sujet ne prête pas à rire, et à nous émouvoir. Son livre est utile, drôle et surtout plein d’espoir.

Si vous le souhaitez, vous pouvez découvrir son blog, la base de ce livre.