Le Royaume de Pierre d’Angle : l’art du naufrage, Pascale Quiviger

L’art du naufrage nous emmène sur l’Isabelle. Après deux ans à sillonner les mers, Thibault et son équipage sont sur le retour, mais ne peuvent se passer d’escales diplomatiques. Thibault est le Prince de Pierre d’Angle, un royaume paisible et envié, et ne peut se soustraire à ces rencontres et banquets s’il souhaite rester en bons termes avec les autres royaumes. C’est lors d’une de ces escales qu’Eva, une mystérieuse passagère, arrive clandestinement sur le navire. Son arrivée n’est que le début d’un enchaînement de mésaventures (de là à dire que la présence d’une femme sur un bateau porte malheur, il n’y a qu’une voile) qui va contraindre Thibault à rentrer à Pierre d’Angle au plus vite. Cependant, rentrer rapidement peut s’avérer compliquer lorsque l’on dépend de la météo. Plus encore lorsque l’on envisage de traverser la Baie de la Catastrophe qui porte plutôt bien son nom puisque personne n’en est ressorti vivant, voire ressorti tout court… Lire la suite de « Le Royaume de Pierre d’Angle : l’art du naufrage, Pascale Quiviger »

Circé, Madeline Miller

Nous avons tous rencontré Circé, fille d’Hélios et de Persé, mais nous ne pouvons nous targuer de la connaître. Si elle est liée à de nombreuses légendes de la mythologie grecque (nous nous souvenons notamment que c’est elle qui transforme en cochons les compagnons d’Ulysse), elle n’en est pas moins un personnage mystérieux et peut-être un peu froid. Cependant, avec son roman éponyme, Madeline Miller s’empare de Circé, déesse et sorcière, pour en faire un personnage complexe et absolument passionnant. Lire la suite de « Circé, Madeline Miller »

Les Riches Heures de Jacominus Gainsborough, Rebecca Dautremer

Jacominus Gainsborough naît, grandit et vieillit. C’est un petit lapin réservé et peu bavard qui, au crépuscule de son existence, contemple son humble vie faite de petites choses, de bonheurs simples, de joies mais aussi de doutes, de déceptions et de peines. Une vie simple, pas toujours belle, mais qui vaut la peine d’être vécue. Lire la suite de « Les Riches Heures de Jacominus Gainsborough, Rebecca Dautremer »

Abeille et Epeire, Emilie Vast

Quand Abeille et Epeire se rencontrent, c’est l’occasion pour elles de faire connaissance. Elles commencent alors à parler de leurs travaux respectifs : Epeire tisse sa toile alors qu’Abeille travaille pour la ruche. Lire la suite de « Abeille et Epeire, Emilie Vast »

Monsieur désire ?, Hubert (scénariste) et Virginie Augustin (dessinatrice)

monsieur-d-3Dans le Londres de l’époque victorienne, M. Edward a tout : il est jeune, beau, riche et intelligent. Très bon parti, il préfère pourtant mener une vie faite de débauches afin de vaincre l’ennui de son existence. Il a pour habitude de raconter ses frasques les plus infâmes et de choquer son entourage. Et puis, son chemin va croiser celui de Lisbeth, sa nouvelle domestique. Elle n’est pas très belle mais a un regard singulier et reste imperturbable face aux aveux de Monieur. Elle devient alors celle à qui il se confie. Peu à peu, Lisbeth va devenir sa confidente, malgré leurs disparités sociales et au risque de provoquer des jalousies chez les autres domestiques. Lire la suite de « Monsieur désire ?, Hubert (scénariste) et Virginie Augustin (dessinatrice) »

Hasard ou Destinée, Becky Cloonan

Planche H ou DHasard ou Destinée, trois récits (Loups, Le Marais et Déméter) écrits et dessinés par Becky Cloonan. Trois histoires qui n’ont, a priori, aucun lien entre elles si ce n’est leur autrice, la beauté des dessins et leur univers médiéval sombre. Comment ne pas tomber sous le charme de ces planches où s’enchevêtrent, et ne font qu’un, romantisme et fantastique ? Lire la suite de « Hasard ou Destinée, Becky Cloonan »

Dedans ce sont des loups, Stéphane Jolibert

9782702442586-001-X

Le froid. La neige. Un paysage enneigé huit mois sur douze. Un lieu où il faut attendre que la neige fonde pour pouvoir enterrer les cadavres convenablement. Et des cadavres, il y en a. Un lieu, sans doute, au-delà de la frontière septentrionale, où la nature est tellement hostile que seuls les natifs y vivent. Eux, des criminels en cavale et douze prostituées. Pas une de plus, pas une de moins. Le centre de leur vie ? Le Terminus. Un hôtel, un bar, un bordel qui appartient à un mystérieux propriétaire, tout comme les quelques commerces existants. Nul ne connaît l’identité de ce propriétaire anonyme et redouté. Pourtant, ils lui doivent tous leur survie et le droit de libérer leurs pulsions. Mais au Terminus, on ne touche pas aux filles. Jamais, car ici, les différends se règlent tantôt à coups de poings, tantôt à coups de pétard. Lire la suite de « Dedans ce sont des loups, Stéphane Jolibert »

Chaque soir à 11 heures, Malika Ferdjoukh

51nHBrBhE5L._SX318_BO1,204,203,200_Willa est une adolescente qui fait partie des filles que les garçons ne voient pas (ou presque). Elle est habituée à frayer avec la jeunesse riche et assez superficielle des beaux quartiers de la capitale, et notamment avec Fran. Un jour, les yeux de Iago, le frère de Fran, se posent sur Willa et les deux adolescents commencent à se fréquenter. Mais, lors d’une fête, cette dernière rencontre Edern, un jeune homme bizarre au passé tourmenté, qui lui propose d’accompagner sa jeune soeur au saxophone. Willa accepte et découvre une grande maison, dissimulée dans une impasse, qui semble cacher bien des secrets…

Je dois vous avouer que j’avais quelques appréhensions quant à ce roman. J’ai d’abord lu l’adaptation en BD, adaptation que j’ai adorée et qui m’a donné envie de découvrir le livre. Cependant, quand j’ai découvert la couverture de l’oeuvre originale, j’ai réfléchi. Longuement réfléchit même. Une couverture rose et étiquetée « Amour » ? Très peu pour moi. Finalement, j’ai tout de même craqué et j’ai bien fait, puisque comme dans la BD, il s’agit d’une sorte de thriller romanesque. Lire la suite de « Chaque soir à 11 heures, Malika Ferdjoukh »

Le petit théâtre de Rebecca, Rebecca Dautremer


70444687

Parmi les albums jeunesse, nous pouvons trouver des perles, des ouvrages qui ravissent le petits autant que les grands. Même si ce livre est d’une extrême fragilité, une choses est certaine : cette ouvrage est une merveille, une oeuvre d’art ! Lire la suite de « Le petit théâtre de Rebecca, Rebecca Dautremer »

« Une année, mon bel imagier », illustré par Sophie Adde

DSC_0416

Cet imagier de la nature aux illustrations colorées et réalistes permet au petit enfant d’identifier les fruits, les légumes, les fleurs et les animaux, saison après saison.

Editions : Le Buveur d’encre ♦ Date de parution : 5 mars 2015 ♦ Prix : 15,00€

Ce livre n’est qu’un imagier, mais les illustrations sont tellement belles ! Les peintures de Sophie Adde sont pleines de vie, tellement délicates et sont une vraie ode à la nature. Avec ses coups de pinceaux très réalistes, elle nous emmène dans une douce balade à travers les saisons avec des fleurs, des fruits, des légumes et des animaux qui sont aisément reconnaissables par les enfants.

Le seul reproche que je fais à cet imagier, c’est qu’il est « tout carton ». Dommage…

Je vous laisse juger par vous-même !

Ce diaporama nécessite JavaScript.