Lunii : « L’appel d’Aquaria », un album vivant, immersif et engagé !

Notre fille aura bientôt 3 ans et nous utilisons la Fabrique à Histoires depuis plus d’un an. Elle aime beaucoup avoir un environnement sonore et la Lunii peut remplacer les dessins animés ou les bandes sons de La Reine des Neiges, Vaiana ou encore de Dragons. Elle l’allume lorsqu’elle dessine, peint ou colle des gommettes. Je pensais lui proposer aussi le soir, si elle venait à rencontrer des difficultés à s’endormir. Cependant, jusqu’ici nous avons privilégié les temps calme, un temps de lecture d’albums. Nous aurions aimé utiliser la Lunii plus souvent, comme lors de longs trajets pour nos vacances et séjours. Malheureusement, le contexte actuel ne s’y prête pas ou très peu.

Avec la Lunii, il n’y a donc pas d’écran mais de nombreuses histoires à découvrir, redécouvrir, choisir et créer. On l’écoute quand on veut, peu importe l’endroit, avec casque ou sans casque. Place à l’évasion et à l’imagination ! Dernièrement, nous avons écouté L’appel d’Aquaria, un album dans lequel il est question d’une cité flottante du royaume des mers. Ici, l’écologie est au centre des récits et aventures ; un bon point pour nous puisqu’il s’agit de thématiques qui nous tiennent à coeur.

Grâce à l’invitation de Mamie Pirate, nous rencontrons Zoé, Lilou, Léo et Tom, de jeunes aventuriers qui n’hésitent pas à mettre la main à la pâte. Eh oui, à Aquaria, même si tous semblent vivre en harmonie, il y a encore beaucoup à faire car le lieu est toujours en construction ! Alors chacun participe, apporte ses idées et ses compétences. Et, malgré de nombreux problèmes, nous nous émerveillons face à la beauté de notre planète ; nous nous délectons d’y croiser des personnages hauts en couleur, des animaux communs ou encore des créatures fantastiques.

À l’invitation de Mamie Pirate, les aventuriers se rendent à la cité aux mille vitres reflétant l’océan. Un lieu conçu en harmonie avec la nature où tous vivent en paix, de la plus grande des baleines à bosse au plus petit des poissons-clowns. 

Mais Aquaria est encore en chantier. Pas facile de construire une cité écoresponsable ! Aquaculture, recyclage des déchets, lumière naturelle… Il faudra une bonne dose d’huile de coude aux aventuriers pour venir à bout de tous les travaux. Sans compter qu’Alphonse, l’inventeur fou est de la partie et risque de faire quelques catastrophes…

Au-delà du fond de cet album, nous avons particulièrement apprécié deux choses : l’histoire introductive qui permet de contextualiser les histoires à venir (et qu’il est possible de passer) et la qualité narrative des récits. Dans L’appel d’Aquaria, plusieurs conteurs jouent les textes (en tant que grande lectrice de livres audio, je suis déjà convaincue par ce procédé) et les histoires sont parsemées de sons. Un univers sonore est un atout non négligeable : en effet, le résultat est très vivant, immersif et captivant ! Cette expérience nous donne envie de découvrir d’autres packs de la collection !

Merci à Fatima de l’équipe La Fabrique à Histoires pour ce partenariat !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s