Le Royaume de Pierre d’Angle : l’art du naufrage, Pascale Quiviger

L’art du naufrage nous emmène sur l’Isabelle. Après deux ans à sillonner les mers, Thibault et son équipage sont sur le retour, mais ne peuvent se passer d’escales diplomatiques. Thibault est le Prince de Pierre d’Angle, un royaume paisible et envié, et ne peut se soustraire à ces rencontres et banquets s’il souhaite rester en bons termes avec les autres royaumes. C’est lors d’une de ces escales qu’Eva, une mystérieuse passagère, arrive clandestinement sur le navire. Son arrivée n’est que le début d’un enchaînement de mésaventures (de là à dire que la présence d’une femme sur un bateau porte malheur, il n’y a qu’une voile) qui va contraindre Thibault à rentrer à Pierre d’Angle au plus vite. Cependant, rentrer rapidement peut s’avérer compliquer lorsque l’on dépend de la météo. Plus encore lorsque l’on envisage de traverser la Baie de la Catastrophe qui porte plutôt bien son nom puisque personne n’en est ressorti vivant, voire ressorti tout court…

Ce premier tome du Royaume de Pierre d’Angle nous plonge dans une saga qui mêle fantasy et humour très pince-sans-rire. Pascale Quiviger créée un univers, son univers. Il est riche, passionnant, poétique et drôle. On ne s’y ennuie pas une minute et on s’attache beaucoup aux personnages. A Ema parce que c’est une femme mystérieuse, courageuse et intelligente qui tente de s’intégrer dans un milieu où il n’y a que des hommes. A l’équipage aussi drôle qu’étonnant et surtout composé de personnages très différents les uns des autres. Mais on se prend surtout d’affection envers Thibault. Comment ne pas s’attacher à ce prince droit dans ses bottes ? Il est possible de lui reprocher d’être trop gentil, voire un peu naïf, cependant cela ne fait pas de lui un personnage sans saveur, bien au contraire ! Tous ces personnages et bien d’autres encore prennent place dans un univers qui saura sans doute vous charmer car, si tous les ingrédients du genre sont réunis (un prince doit se battre pour récupérer la couronne, une jeune femme en fuite, des jeux de pouvoirs, des secrets et une mystérieuse malédiction), il est fort probable que Le Royaume de Pierre d’Angle vous surprenne !

Un univers à découvrir ! Pour ma part, il me tarde de lire la suite et de retrouver chaque personnage. Rendez-vous en libraire mi-septembre pour le second tome !

Le Royaume de Pierre d’Angle : l’art du naufrage, Pascale Quiviger
Editions du Rouergue (Epik), 10 avril 2019
544 pages,
16,90€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s