Littérature jeunesse : quatre romans aux saveurs de l’été !

Emily, Liz Kessler (traduit par Charlotte Faraday)
A 12 ans, Emily ne sait pas nager mais est irrésistiblement attirée par l’eau. Elle convainc alors sa mère de la laisser suivre les cours de natation. Lors de la première séance, tout se passe bien et Emily est citée comme exemple. Pourtant, très vite un accident survient : les jambes de la jeune fille deviennent dures et lourdes. C’est ainsi qu’elle découvre, qu’au contact de l’eau, elle devient une sirène. Emily s’interroge sur cette capacité alors que sa mère semble incapable de lui apporter des réponses. Cependant, ce n’est pas très grave car la jeune fille va trouver des réponses autrement et découvrir le monde sous-marin.
Un roman simple mais surprenant car il aborde des thématiques telles que l’amitié, les secrets et l’amour au-delà des différences. On s’amuse, aussi, à suivre les aventures d’Emily pour découvrir la vérité sur ses origines.
Un roman plein de magie à découvrir dès 8 ans !

Merci aux éditions Hachette pour l’envoi de ce roman !


Pëppo, Séverine Vidal
Pëppo est un adolescent qui n’aime pas l’école. D’ailleurs, il n’y va pas souvent car il préfère aller à la plage, surfer et rêver. Et, comme personne n’est là pour lui en demander plus, il se satisfait de ce rythme de vie. Cependant, un soir, en rentrant dans la caravane qu’il habite avec Frida, sa soeur, il découvre un simple mot : la jeune femme est partie et lui confie les jumeaux. Pour Pëppo, c’est la panique ! Comment va-t-il pouvoir gérer deux enfants en bas âge alors qu’il ne s’est jamais intéressé à eux ? Terminés les grasses matinées et les moments tranquilles, l’adolescent doit apprendre à s’occuper des jumeaux mais aussi de lui-même. Heureusement, Pëppo peut compter sur les autres habitants du camping, des rois de la débrouille.
Pëppo, c’est une histoire pleine d’humour et de tendresse. C’est une initiation, un peu folle mais touchante, aux responsabilités. Les personnages sont hauts en couleurs mais ils ont un coeur et sont sincères. Cela les rend terriblement attachants et inoubliables. Qu’attendez-vous pour les rejoindre au (T)ropical, camping au bord de la déroute ?


La sirène & la licorne, Erin Mosta
Lorsque Lili, passionnée de cinéma, de maquillage et d’effets spéciaux, part en vacances chez sa tante qu’elle ne connaît pas, elle voit cet éloignement comme une punition et ne se doute pas qu’elle fera une belle rencontre. En effet, là-bas, au bord de la mer, elle croise le chemin de Cris. Toutes deux vont apprendre à se connaître, à se dévoiler et, petit à petit, à s’aimer.
La sirène & la licorne est une romance qui ne révolutionne pas le genre mais qui a le mérite de bousculer les préjugés. Il y est question d’amour, d’amitié, de famille mais aussi de harcèlement. Lili et sa famille ne sont pas dans la norme, mais l’adolescente s’en accommode même si ce n’est pas toujours facile. Ce qu’elle aimerait tout de même, c’est mettre fin aux non-dits familiaux. Entre Cris, ses parents et son frère, c’est un petit peu pareil : des choses sont tues. Alors, chacune à sa manière, combat ses fêlures.
Un roman tendre, bienveillant, plein de douceur et qui, surtout, donne envie d’aimer qui l’on veut !

Merci aux éditions Rageot pour l’envoi de ce roman !


Love & Gelato, Jenna Evans Walch (traduit par Pascale Jusforgues)
Lina quitte les Etats-Unis pour l’Italie afin de faire connaissance avec son père. Cependant, l’adolescente n’a qu’une envie : retourner dans son pays d’origine. Peu à peu, Lina va néanmoins commencer à apprécier son séjour en Italie car il la rapproche de sa défunte mère mais aussi car il n’y a que là-bas qu’elle peut trouver des réponses à ses questions. Pourquoi sa mère ne lui a-t-elle jamais parlé de son père ? Qui est son père ? Pourquoi est-il si accueillant alors qu’il n’a jamais été présent ? Outre la nécessité d’avoir des réponses et de découvrir son histoire, Lina fait la rencontre de Ren et d’autres jeunes gens de son âge.
Malgré un début tragique, Love & Gelato est un roman léger, parfait pour lire sur la plage – ou dans son jardin avec une boisson fraîche et/ou une glace. Il y a de l’amitié, de l’amour mais aussi beaucoup de mystères notamment autour des origines de Lina. Au début, cette dernière n’est pas contente d’être éloignée de chez elle, mais elle prend vite conscience que c’est l’occasion rêvée d’avoir des réponses à chacune de ses interrogations. C’est ainsi qu’elle nous emmène sur les traces de sa mère dans les rues de Florence, cette très belle ville historique et artistique.
Une lecture rafraîchissante, pétillante et qui fait voyager, parfaite pour cet été !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s