La soeur du Roi, Alexandra de Broca

Le plus terrible lorsque nous commençons ce roman, c’est que nous en connaissons la fin : Elisabeth, soeur de Louis XVI, sera guillotinée le 10 mai 1794. Pourtant, nous prenons un réel plaisir à découvrir ce qu’Alexandra de Brocas a à nous confier sur la vie de la Dauphine.

Elisabeth, dernière d’une fratrie de huit enfants, était une jeune fille curieuse. Plus tard, elle se prend de passion pour la botanique, une passion parmi d’autres pour cette femme avide de savoir. Princesse méconnue et souvent oubliée, elle n’en est pas moins une personnalité étonnante, complexe et intéressante. Son caractère, tout en dualité, laisse apparaître une femme libre mais incontestablement fidèle à son frère, le Roi Louis XVI. Pieuse, originale et dissipée, elle refuse de se marier mais vit un amour platonique avec François Dassy, médecin et botaniste.

La soeur du Roi est une histoire d’amour passionnante qui nous présente, de manière alternée, Elisabeth et François Dassy. C’est aussi – et surtout – un roman historique qui a, parfois, des allures de documentaire dévoilant une princesse oubliée et les fractures de l’Ancien Régime. A découvrir si vous appréciez l’Histoire, d’autant que la plume de l’autrice est savoureuse !


Editions : Albin Michel
Collection : Littérature
Date de parution : 1er juin 2017
Nombre de pages : 408 p.
Prix : 22,00€
Présentation de l’éditeur



Historienne, productrice et auteur, Alexandra de Broca a une maîtrise d’histoire sur la révolution française et elle est passionnée tout particulièrement par le XVIIIe siècle. Son premier roman La princesse effacée (Robert Laffont, 2010), elle est l’auteur de Monsieur mon amour (Albin Michel, 2014) sur la vie de la princesse de Lamballe. (Source)

8 commentaires sur « La soeur du Roi, Alexandra de Broca »

  1. J’avais beaucoup aimé le roman La princesse effacée (lu il y’a plusieurs années cependant et dont je ne me souviens pas complètement :/ ) qui avait le mérite de faire la part belle à une figure un peu oubliée de notre Histoire : Madame Royale.

    Et il y’a maintenant un peu plus de deux ans, j’ai lu une biographie de Madame Elisabeth par Anne Bernet, qui m’a beaucoup plu parce que l’auteure rendait vraiment le personnage vivant et proche et déconstruisait la légende qui fait d’elle une bigote un peu étriquée.

    Il faut donc absolument que je lise ce livre, un jour ou l’autre. 🙂 Pas tout de suite, il n’est pas prioritaire mais j’ai envie de le découvrir… dans La princesse effacée, je n’avais ressenti aucune dimension anti-révolutionnaire… Etant donné que nous sommes là dans un roman, peut-être ceci explique cela et ne reflète pas vraiment les convictions de l’auteure… bref, je verrai bien… 😉 Merci pour cette chronique en tous cas ! 😉

    J'aime

    1. Je suis tentée par « La princesse effacée », d’autant que j’apprécie particulièrement lorsqu’il est question de figures un peu oubliées de l’Histoire.

      « La soeur du Roi » déconstruit également la légende de la soeur bigote. On y découvre une femme intelligente, curieuse et passionnée. Il faudrait que je me procure le livre d’Anne Bernet pour compléter ma lecture.

      L’autrice parvient à prendre un peu de distance avec ses convictions, je pense. Néanmoins, j’ai tout de même parfois eu l’impression qu’elle nous présentait les révolutionnaires comme les « méchants » de l’Histoire…

      J'aime

  2. J’ai découverte l’autrice avec « Monsieur mon amour » alors j’aimerai découvrir aussi celui-ci. Comme tu dis, c’est terrible de savoir sa fin en ouvrant le livre… C’est une figure historique que j’apprécie mais que j’aimerai connaître davantage, ce titre devrait m’y aider

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s