Les Soeurs Hiroshima, Mariko Yamamoto

Akiko est une jeune fille pleine de vie. Alors que le Japon est en guerre, elle vit à Hiroshima avec sa soeur aînée. Leurs parents sont absents : l’un a été mobilisé, l’autre est parti se réfugier à la campagne avec leur petit frère. Le 6 août 1945, alors qu’elles se préparent à vivre une journée ordinaire dans leur Japon en guerre, une détonation assourdissante et dévastatrice surprend les deux soeurs. C’est le début d’une longue journée…

La guerre fait rage depuis plusieurs années et prive les enfants de jeux et d’école, car on leur demande de participer à l’effort de guerre. Pourtant, Akiko et sa soeur sont parvenue a gardé un peu d’insouciance. Elles s’imaginent propriétaire d’un magasin de fleurs, de fournitures d’art, d’une boulangerie ou encore d’un salon de thé – ou, pourquoi pas, de tout cela à la fois. Elles parlent du mariage prochain de la grande Soeur, se chamaillent, rient. Mais, en ce matin du 6 août 1945, leurs rêves sont stoppés net par une puissante lumière, un flash aveuglant. L’éclair éclate sans bruit et détruit tout en une bourrasque brûlante. Quand Akiko reprend connaissance, elle est ensevelie sous les gravats de leur maison et sa soeur est blessée. Elles parviennent à sortir et découvrent un paysage de désolation. Des hommes, des femmes et des enfants sont blessés, brûlées, morts. Les habitations sont détruites. Les arbres sont calcinés. Le silence est glaçant. Personnes ne sait ce qui vient de se passer, mais, avec d’autres survivants, Akiko et sa soeur s’organisent.

Les Soeurs Hiroshima est un roman authentique. Il parle des vingt-quatre premières heures d’Hiroshima après la bombe. Nous y découvrons l’histoire des deux soeurs, unis par un lien fort, mais aussi des autres survivants dans une ville méconnaissable, détruite. Ils sont solidaires, dignes et bienveillants malgré les blessures, les morts et l’incompréhension.

Un roman poignant.

A partir de 10 ans.

Hiroshima, 6 aout 1945. Le soleil brille, les cigales chantent. Akiko, 15 ans, et sa grande soeur s’apprêtent à prendre leur petit-déjeuner quand un violent flash de lumière, suivi d’une détonation assourdissante, les surprend brutalement. Quand Akiko reprend ses esprits, tout semble irréel. Le soleil n’est plus qu’un disque de papier rouge découpé et collé dans le ciel. Hiroshima, 7 aout 1945.Le jour se lève et rien n’est plus pareil. En vingt-quatre heures, le monde s’est disloqué. Mais rien ne pourra effacer les jeux, les secrets, les douceurs partagés de deux soeurs, qui ont vu, l’espace d’un instant, leur vie basculer à jamais.

Editions : Bayard ♦ Traduit du japonais par : Jean-Baptiste Flamin ♦ Date de parution : 27 septembre 2017 ♦ Nombre de pages : 142 p. ♦ Prix : 10,90€

Mariko Yamamoto est née en 1927 dans la ville de Wakayama, à l’ouest du Japon, Mariko Yamamoto se consacre, en parallèle de son travail d’écrivain, à transmettre des témoignages du passé. Elle a notamment recueilli une collection de récits populaires de guerre. (Source)

Un commentaire sur « Les Soeurs Hiroshima, Mariko Yamamoto »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s