Mirror, Mirror, Cara Delevingne et Rowan Coleman

Red a une mère alcoolique, un père absent, une petite soeur adorable et des amis avec lesquels elle forme un groupe, Mirror, Mirror. Il y a Léo, à la guitare, qui se laisse influencer par son aîné peu fréquentable, Rose, au chant, qui lutte contre son passé et Naomi, à la basse, qui a l’habitude de fuguer. Pourtant, lorsque cette dernière disparaît une fois de plus, Red se doute que cette fois-ci c’est différent. Ses soupçons sont confirmés lorsque, quelques semaines plus tard, Naomi est retrouvé, presque morte, dans la Tamise. Red, Rose et Léo connaissaient-ils réellement Naomi ? Ont-ils fermé les yeux sur des indices qui leur auraient échappés ? Peuvent-ils encore aider leur amie ?

Carla Delevingne, mannequin et actrice, ajoute une corde à son arc en publiant son premier roman, Mirror, Mirror, un thriller introspectif. Dans ce récit, il est question de Red, une adolescente mal dans peau qui doit lutter contre un climat familial destructeur. Sa mère boit de plus en plus et semble ne pas l’accepter telle qu’elle est alors que son père n’est présent que très rarement, comme indifférent au quotidien de ses enfants. Heureusement, elle peut compter sur ses amis et sa passion pour la batterie. Pourtant, depuis que Naomi est plongée dans le coma, l’amitié qui unit Red, Rose et Léo semble partir à vau-l’eau. Chacun doit faire face à ses propres démons. Red tente d’être présente pour tous et s’oublie parfois alors qu’elle-même ne sait pas exactement qui elle est. En parallèle, elle tente aussi de découvrir ce qui est arrivée à Naomi. Petit à petit, elle découvre des indices et commence à entrapercevoir la vérité.

Mirror, Mirror est un roman dans lequel il est question de l’identité de chacun. Qui sont Red et ses amis ? Red peut-elle se connaître et assumer ce qu’elle est ? Ses amis, sa famille et les gens qu’elle rencontre peuvent-ils l’accepter comme elle est ? Parviendra-t-elle à accorder l’être et le paraître ? Tout au long du récit, nous découvrons cette quête d’identité, une quête semée d’embûches d’autant que Red tente d’élucider le mystère de la disparition et de la réapparition de Naomi. Néanmoins, au fil des pages, l’adolescente commence à s’affirmer, à s’imposer.

Cara Delevingne nous offre un roman sombre dans lequel les chapitres s’enchaînent, mêlant passé et présent, vie réelle et vie virtuelle. Les problématiques sont actuelles, comme lorsqu’elle nous plonge dans les revers d’Internet et des réseaux sociaux. Le récit est d’autant plus moderne qu’elle parsème son texte de termes et expressions utilisés aujourd’hui. Ainsi, ses personnages – tantôt attachants, tantôt agaçants – prennent vie alors qu’ils tentent de se découvrir. Les thématiques abordées – amour, amitié, identité mais aussi homosexualité – sont intéressantes mais, malheureusement, bien souvent elles ne sont pas approfondies. Cara Delevingne reste en surface, comme submerger par la multitude des sujets amenés.

Un roman qui se laisse lire, mais qui ne marquera pas les lecteurs, d’autant qu’on démasque le coupable dès les premiers chapitres.

Merci aux Editions Hachette pour l’envoi de ce roman !

Peut-être que je ne suis pas aussi réglo que je le croyais.
Peut-être que je suis vraiment un monstre.

Red a une mère alcoolique et un père absent.
Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente.
Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs.
Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe.
Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes.

C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal  ? Connaissaient-ils vraiment Naomi  ? Se connaissent-ils vraiment  ?

Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil  : nul ne peut réparer un miroir brisé.

Editions : Hachette ♦ Traduit de l’anglais par : Alice Delarbre ♦ Date de parution : 04 octobre 2017 ♦ Nombre de pages : 414 p. ♦ Prix : 18,00€

Cara Delevingne est l’une des femmes les plus influentes de sa génération. Née à Londres, Cara est devenue célèbre en 2009, avant d’être désignée « Mannequin de l’année » aux British Fashion Awards en 2012 et 2014. L’adaptation d’Anna Karénine, en 2012, lui offre son premier rôle au cinéma. Elle apparaît ensuite dans La Face cachée de MargoSuicide SquadValérian et la cité des mille planètes et sera à l’affiche de Life in a YearMirror, Mirror est son premier roman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s